2- Embrasses-tu le fils ?

iconiconicon

« Servez Jéhovah avec crainte et réjouissez-​vous avec tremblement. HONOREZ [ou EMBRASSEZ] LE FILS, sinon Dieu s’indignera et vous périrez, car sa colère éclate rapidement. Heureux tous ceux qui se réfugient en Dieu ! » (Psaumes 2:11, 12)

"Unterwerft euch Jahweh und habt Ehrfurcht vor ihm – und jubelt ihm zu! KÜSST SEINEN SOHN, damit er nicht zornig wird und ihr auf eurem falschen Weg umkommt – denn schnell wird sein Zorn zu Feuer, das euch verzehrt! Aber wenn ihr ihm vertraut, werdet ihr sicher und geborgen sein." (Psalm 2:11,12)

Psaumes 2 indique clairement que « honorer le fils » peut faire la différence entre la vie et la mort. Alors les deux questions suivantes ne concernent pas seulement nous, les chrétiens, mais chaque personne qui vit sur cette terre:

  1. Cette déclaration est-elle toujours valable aujourd'hui? Ou est-elle obsolète puisqu'elle est écrite dans ce que l'on appelle l'Ancien Testament ?
     
  2. Si elle est toujours valable: Que signifie-t-il d' « honorer le fils » ? 

La référence croisée nous mène a l'un de plusieurs textes semblables dans le Nouveau Testament: 

iconiconicon

« Celui qui exerce la foi dans le Fils a la vie éternelle ;
celui qui désobéit au Fils n’aura pas la vie,
et la colère de Dieu ne s’écartera pas de lui. » (Jean 3:36, NWT)

La réponse est donc évidente: Oui, c'est toujours valable!
Maintenant la deuxième question ...

Que signifie-t-il d' « honorer le fils » ? 

Le texte original hébreu du Psaume 2 contient une forme du verbe « nashnaq » (נָשַׁק) ce qui signifie « embrasser » .

Voici quelques traductions de « nash-shequ » selon de différents traducteurs de la Bible francophones: 

  • « Au Fils, rendez votre hommage » – Bible du Semeur
  • « Rendez hommage au fils » – Traduction Œcuménique de la Bible (2010)
  • « Embrassez le fils » – La Nouvelle Bible Segond

À quelle honneur le fils a-til droit? Ou bien: À combien d'honneur a-til droit? Peut-il ou doit-il être honoré ou même adoré ?

C'est important, car - à l'inverse - Psaume 2:12 dit que celui qui « n'embrasse pas » le fils, prend le faux chemin et va même périr!

Nous trouverons la clé pour la compréhension dans les Ecritures grecs chrétiens (Nouveau Testament), à savoir dans l'expression grecque « proskyneo » .

Schlüssel

La clé: προσκυνέω !

L'expression grecque « proskyneo » est composée de deux mots: 

  • « pros » = s'approcher
  • « kyneo » = embrasser

et cela signifie, selon la conviction de la majorité des savants, embrasser le sol devant une personne supérieure, ou bien envoyer un baiser vers la déité adorée (comme visible sur des reliefs égyptiens, par exemple).

Ägypter beten an (Quelle: bible-history.com)

Ça veut dire faire l'honneur, adorer, se pencher, s'agenouiller, se jeter à terre, être prêt(e) à faire tous les gestes physiques de révérence nécessaires. (Source: HELPS Word-studies)

« proskyneses » est écrit dans Matthieu 4:9, où le diable dit à Jésus: 

iconiconicon

« Toutes ces choses, je te les donnerai si tu tombes à genoux et fais envers moi un acte d’adoration. »

Naturellement, Jésus refusait d'adorer Satan.

Quelles autres parties du Nouveau Testament aussi contiennent « proskyneo » ?

Rendre hommage, se pencher ou adorer? 

Voici la liste de textes bibliques pour les yeux critiques des « Béréens » : 

Matthieu 2:2,8,11; 8:2; 9:18; 14:33; 15:25; 18:26; 20:20; 28:9,17; en outre, deux fois dans Marc, trois fois dans Luc et sept fois dans Jean, plusieurs fois dans Actes, dans la première lettre aux Corinthiens, la lettre aux Hébreux et dans la Révélation.

À tous ces endroits, il y a des variantes de « proskyneo » dans le texte original grec.

Dans la Traduction du Monde Nouveau, cette expression est une fois traduite par « faire un acte d'adoration » (notamment concernant Satan), mais partout ailleurs par « rendre hommage » (notamment concernant Jésus, après avoir vaincu la tempête, marché sur l'eau ou après sa résurrection). 

... est-ce que c'est logique?

« Rendre hommage » camoufle le geste physique initial, au moins dans notre vocabulaire personnel. Nous ne nous rendions pas compte de ce qui s'est vraiment passé à l'époque: 

iconiconicon

« Alors les disciples qui sont dans la barque se mettent à genoux devant Jésus en lui disant : « Vraiment, tu es Fils de Dieu ! » ... En voyant Jésus, ils l'adorent ... »
(Matthieu 14:33; 28:17, La Bible Parole de Vie)

« Quand ils le virent, ils se prosternèrent ... »
(Matthieu 28:17, La Nouvelle Bible Segond)

Jésus a-t-il vraiment été adoré?

Lis l'article suivant: « Devons-nous prier Jésus? »